revueweb

ASSOCIATION

Présentation

L’Association Sens Public s’est aguerrie au croisement de logiques divergentes.

Les partenaires rencontrés pour organiser des colloques européens, comme le congrès Eurozine de 2008, la fréquentation du maquis des entités administratives aux compétences sectorielles et les envies d’une jeunesse souvent inquiète nous ont appris à faire vivre une vocation plurielle.

Notre café philo de Lyon, notre séminaire à Beaubourg, le salon de la revue, la création du site des professeurs de français en Suède, la formation de cadres territoriaux et d’entreprise (déléguée à la société Noomix), l’accueil de stagiaires, le suivi de nos correspondants internationaux et de nos auteurs, ce sont autant de facettes polies par une équipe professionnelle aux talents multiples.

L’association porte ces diverses actions et les met en cohérence. Elle capitalise le savoir-faire managérial fin que cela requiert et l’adapte à des projets dont le financement est des plus aléatoires : solidarité et inventivité de rigueur !

L’équipe en tire quelques orientations pérennes.

Trois mixités sont indispensables.

La mixité générationnelle et sociale, d’abord : elle est garante de la constitution d’un réseau riche en ressources, elle oblige à tenir une ligne éthique ;

La mixité technique et disciplinaire, ensuite : elle assure la variété des écritures, des formes, des modes d’accès, des références ; elle permet au collectif d’évoluer continûment avec les genres pratiqués ;

La mixité culturelle et linguistique, enfin : développer les traductions, faire appel aux passeurs de culture, c’est nous maintenir en éveil, stimulés par la circulation des idées

Trois responsabilités forment notre horizon.

Une large ouverture à la diffusion des savoirs, si profondément renouvelés, et dont il importe que les acteurs directement impliqués viennent présenter les logiques.

La qualité dans la recherche, la formation, et le service : cette intégration est la clé du projet, c’est elle qui permet aux créateurs d’être aux commandes et de tisser des liens étroits avec ceux qui nous sollicitent.

L’innovation dans le modèle économique est obligatoire, tant il est difficile de valoriser, même un peu, le temps de la réflexion dans une époque court-termiste. Bâtir la pérennité du projet reste le défi à relever au quotidien.

L’association relève de trois communautés.

La communauté des pairs. Elle est portée par la liberté dans l’échange (open access) et se réfère à l’existence de communautés de savoirs et de pratiques, à des traditions universalistes que peuvent incarner les idéaux universitaires et associatifs.

Le mécénat porté par des fondations privées et les appels à projet des collectivités publiques. Que ces entités agissent localement ou se donnent un cadre plus large, en Europe ou ailleurs, elles déterminent notre capacité d’agir.

La communauté des auteurs. Comment concilier des rythmes de conception et de rédaction très diversifiés ? Quoi de commun entre le journalisme de données et le multimédia ? Entre les blogs, les réseaux sociaux, la traduction littéraire, les recensions, les essais, la recherche ou la création ?

L’expérience acquise par notre association lui donne une densité et une souplesse que Sens Public remet au service de ses partenaires.